Mutuelle sante

5juin/12Off

La prise en charge financière du SIDA en France

Le SIDA est, comme chacun sait, l'un des fl√©aux de ce si√®cle. On estime √† plus de 33 millions le nombre de s√©ropositifs et de malades du SIDA dans le monde, soit l'√©quivalent de la moiti√© de la population francaise. En France, ce nombre s'√©l√®ve √† 100 000, soit la taille d'une ville moyenne comme Orl√©ans. Certes, la recherche scientifique avance √† grands pas. Gr√Ęce aux efforts des laborantins qui s'√©vertuent depuis les ann√©es 1980 √† manipuler des anticorps et scruter leurs microscopes, des traitements efficaces ont √©t√© √©labor√©s qui permettent d'√©viter √† la maladie de se d√©clencher et de r√©duire √† l'extr√™me leur nombre de copies dans le sang. Mais ces traitements doivent √™tre pris quotidiennement par les patients, et ils co√Ľtent cher. De plus, ils impliquent des effets secondaires et non d√©sirables forts (diarrh√©es, somnolences, d√©pression) qu'il faut √©galement soigner. Or, tous les malades n'ont pas les moyens de se payer leurs propres traitements dont les co√Ľts s'av√®rent prohibitifs. D√®s lors, qui paie?

Prise en charge à 100% par l'Assurance maladie

D√®s les premi√®res ann√©es de l'apparition du virus, les pouvoirs publics ont tenu √† r√©agir et √† soutenir les malades. C'est pourquoi d√®s 1986, le SIDA est consid√©r√© comme une affection de longue dur√©e et est, √† ce titre, pris en charge √† 100% par la S√©crit√© sociale. Les s√©ropositifs dits ‚Äěasymptomatiques", c'est √† dire dont la maladie du SIDA ne s'est pas d√©clench√©e, ont d√Ľ attendre 1993 pour que les soins soient pris en charge √† 100%. Les mutuelles n'entrent donc pas en ligne de compte, ce qui √©vite aux patients de devoir engager des frais suppl√©mentaires et aux mutuelles d'en supporter les co√Ľts. Par ailleurs, les tests de d√©pistage ayant lieu de mani√®re anonyme et gratuite, ne sont pas non plus pris en charge par les mutuelles. Mais celles-ci apportent tout de m√™me leur contribution dans la lutte contre le SIDA.

Les mutuelles mobilisées

Les mutuelles agissent contre le SIDA, notamment dans la prévention de la maladie. On retrouve souvent beaucoup d'entre elles lors d'événements à portée nationale ou internationale comme le Sidaction. Les mutuelles apportent ainsi leur pierre à l'édifice en faisant des dons ou en sponsorisant ces événements, ce qui permet par exemple aux chercheurs et laboratoires de se fournir auprès des fournisseurs d'anticorps. D'ailleurs, la promotion des préservatifs ayant été rendue légale (et ce seulement depuis 1987!), les mutuelles s'engagent souvent dans des actions de distribution gratuite, souvent accompagnés de prospectus.

Articles en relation:

  1. Le regime general de l’assurance maladie en France
Commentaires (2) Trackbacks (0)
  1. Tous ensemble contre le sida … !

  2. Le sida est oublié par de nombreuses personnes et pourtant il est encore plus ravageur que 2011


Trackbacks are disabled.