Mutuelle sante

9août/12Off

Comment être bien couvert lorsque l’on part pour l’étranger ?

Pour les personnes qui travaillent hors du pays, il existe une mutuelle expatriée qui les couvre sur le plan santé de la même façon que pour celles qui travaillent en France.

Prévoyance pour expatriés

Fonctionnement
Les expatriés ont le choix entre trois types de couverture en mutuelle : soit, ils optent pour une couverture du pays d'origine, soit celle du pays d'accueil ou les deux à la fois. Ils doivent tout de même connaître la législation nationale en vigueur dans chaque cas.

Il est leur est possible de choisir de rester dans la Sécurité sociale de la France tout en ayant une mutuelle auprès de la Caisse des Français de l’Étranger.

À chaque profil une couverture
Le profil concerne surtout la durée de séjour à l'étranger. Suivant celle-ci, il y a des assurances spécifiques. Ainsi, il y a les cas des travailleurs qui ne font qu'un séjour professionnel de moins de trois mois. Mais les étudiants de moins de 41 ans peuvent aussi souscrire une assurance pour leur cas précis qui peut aller de 15 jours à un mois.

Pour les voyages de moins de 3 mois, il existe des offres qui y correspondent et il est possible d'y ajouter celle de la perte de bagages. Pour moins d'un an, le cas sera celui d'un Programme Vacance Travail ou assimilé à un tour du monde.

Lorsque le déplacement dure plus d'un an, il vaut mieux choisir d'être des détachés affiliés à la Sécu ou adhérer tout de suite à la Caisse des Français de l’Étranger ou CFE.

Les interventions de la mutuelle

Garanties
Ces garanties concernent les accords possibles entre les mutuelles françaises et celle du pays d'accueil. Si de telles coopérations existent, l'adhérent peut être traité soit comme un expatrié et donc suivant la législation du pays d'origine, soit de la même façon que les propres affiliés de la mutuelle.

Cependant, ces types de cas sont prévus assez souvent, notamment la responsabilité civile, les frais médicaux, les décès pour l'assuré ou des proches, l'évacuation sanitaire et le soutien psychologique, l’infirmité, et suivant la durée du séjour.

Les cas exclus
Les mutuelles et les assurances ne prennent pas en charge les cas qui sont dus à des actions délibérées et aux omissions. Ainsi, les conséquences des tentatives de suicide, les accidents de sports extrêmes, les maladies qui ne sont pas signalées, les effets de stupéfiants y compris l'alcool et les médicaments non prescrits, et autres cas du même genre ne sont pas pris en charge.

Articles en relation:

  1. La phytothérapie peut-elle être prise en charge par sa mutuelle ?
Remplis sous: mutuelle Commentaires
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour le moment

Trackbacks are disabled.